Archives de Tag: Par delà le bien et le mal

La Vie Moderne

La vie moderne me donne parfois l’impression de flotter tout en filant à 250km/h, désorienté et grisé.

Logo – La Vie Moderne (French Fries and Tony Senghore remix feat PiuPiu)

petite descente, grosse montée

un grand merci à Discovery Channel et à WeBecome pour cette belle journée entre mecs. L’occasion de partager avec vous une idée de l’homme :

« Quidquid luce fuit, tenebris agit – mais le contraire est vrai aussi. Ce que nous vivons en rêve, à condition que le rêve se répète souvent, finit par faire partie de l’Economie de notre âme, au même titre que les choses « réellement » vécues. Le rêve nous enrichit ou nous appauvrit, nous ajoute ou nous retranche un besoin, et finalement, même au grand jour, même aux instant de magnifique et suprême lucidité où notre esprit est le mieux éveillé, nous nous sentons tenus en lisières par les habitudes de nos rêves. Supposons qu’un homme ait souvent rêvé qu’il pouvait voler, et qu’il ait fini par croire qu’il peut et sait voler, que c’est non seulement son privilège, mais aussi son bonheur le plus personnel et le plus enviable, cet homme là, qui croit pouvoir exécuter à l’aide d’une légère impulsion toutes sortes de courbes et de voltes, qui connait le sentiment de je ne sais quelle légèreté divine, qui croit pouvoir « monter » sans tension ni contrainte, « descendre » sans condescendre ni s’abaisser, étranger qu’il est à la pesanteur, cet homme qui connait en rêve de telles aventures et de telles habitudes, comment ne donnerait-il pas au mot « bonheur », même à l’état de veille, une autre couleur et une autre signification , comment n’aurait-il pas une autre façon de désirer le bonheur ? Comparé a ce « vol », l’ « essor » décrit par les poètes lui paraitra certainement trop terrestre, trop volontaire, trop pesant.

(F. Nietzsche, Par de là le Bien et le Mal)

Publicités