Archives de Tag: Little Dragon – Little Man

Luna Park

Avant Noël, on a été à la fête foraine avec mon tonton.
Je l’ai retrouvé chez lui après l’école, et il m’a emmené au Ranpalé en métro.
C’est lui qui gardait les tickets dans sa poche parce que moi je suis encore trop petit je les perds tout le temps.
Le Rampalé c’est grand. Et c’est comme un palais normal sauf que là non, c’est le ciel au plafond. Y’a plein de manèges et de jeux trop bien mais qu’on doit faire avec les grands.


Ca tombe bien mon tonton Victor il est super grand et super fort. Surtout en fête foraine mais pas que. En légos et en Flash Mc Queen aussi. D’ailleurs il est un peu pilote et un peu espion je pense, comme Flash Mc Queen.

D’abord il m’a emmené faire du tir à la carabine. Bon moi vu que je suis petit et que c’est dangereux j’avais juste le droit de toucher un peu la carabine, c’est lui qui chargeait les plombs et qui visait. Ben avec 15 plombs, il a eu douze ballons alors qu’ils bougent vachement vite partout quand même. Et en plus pour montrer qui c’est le patron, il a tiré sur les lots à coté aussi. Et paf les jumelles !

La dame du tir elle a dit qu’il était un champion, et elle lui a donné un pistolet. Moi j’aimerais bien un pistolet, mais tonton Victor il dit qu’il ne faut pas (il l’a confié à son papa à lui, qui est un vieux monsieur très sage qui ne fait pas de bêtises, et qui l’a caché dans son placard).

Ensuite on a fait le grand huit, moi ça m’a fait très peur parce que ça secoue beaucoup. Mais tonton Victor, lui, il riait comme si on le chatouillait, parce qu’il n’a peur de rien et que ça doit être de la gnognotte à côté de son entraînement de cosmonaute.

Ca m’a presque rendu malade le grand huit, donc tonton il a dit qu’il fallait qu’on mange un hotdog pour que ça aille mieux. J’avais un peu de mal à manger debout sans mettre de moutarde partout. Alors que tonton Victor il mangeait le sien comme les vrais américains à nouille orque, appuyé comme un cowboy sur une machine à sous. Ca se voyait trop que c’était lui le plus fort de la fête foraine.


D’ailleurs il a voulu aller à la machine à boxe, là où tous les gens forts ils montrent que c’est eux les plus forts, pour m’apprendre à donner des coups de poing et à faire la bagarre. Mais moi j’ai dit non non parce que je voulais pas devoir essayer de taper dans le pounchinebol machin, c’est vrai quoi ça fait super mal aux mains si on n’a pas une grosse gourmette en argent pour se protéger on peut se casser le poignet. alors j’ai dit que je voulais encore gagner des cadeaux à la carabine. Tonton Victor il a dit qu’on allait jouer aux machines à pinces. Les machines à pinces on gagne jamais parce que ça pince pour de faux, c’est mon frère qui me l’a dit. Mais tonton il a une technique spéciale et il a gagné deux fois les angry birds géants que je voulais !

Alors là c’était sûr que c’était vraiment le chef de la fête. Tous les gens ils lui demandaient comment il faisait, et s’il pouvait leur attraper des peluches aussi, mais on pouvait pas, parce qu’on avait rendez-vous à la grande roue qu’il leur a dit.

Moi j’ai pas trop compris pour le coup du rendez-vous, vu qu’on a fait la queue comme tout le monde, et que de toutes façons la grande roue elle donnait pas trop l’impression de vouloir aller ailleurs. Dans la queue, il m’a appris a faire les yeux magiques : tu lève la tête et t’ouvre bien les yeux et hop tu as une grande roue dans chaque oeil. J’ai essayé mais c’est super difficile.

On est montés dans la nacelle, avec un autre monsieur. Alors tonton il lui a tout de suite montré que c’était lui le chef au cas où il savait pas, en faisant tourner la nacelle sur elle-même avec la barre au milieu. Et il l’a mise pile dans la position qu’il fallait quand on est arrivés en haut pour que je voie la tour Eiffel à travers le toit en vitre, dans la nuit. C’était super beau. Mais c’est au deuxième tour que c’est encore plus fort, parce que là mon tonton il avait allumé la tour Eiffel, et que ça brillait comme les baguettes de feu d’artifice sur les gâteaux d’anniversaire.

Dans ma nacelle, tout en haut sous le toit en verre du Rampalé, je me suis dit que mon tonton Victor il était incroyable et que moi aussi je voulais être chef de la tour Eiffel et du Luna Park quand je serai grand.

MP3 : Little Dragon – Little Man

 

 

Publicités