Archives mensuelles : décembre 2011

c’est la Crise

Mais on s’en fout parce que l’amour c’est gratuit.
Et le kiff aussi.

11 minutes et 15 secondes de déchainement de bonheur.
D’orage de plaisir.

Pour rien.

Sylvester – I (who have nothing)

zéro, rien dans les mains

I who have nothing
I, I who have no one
Adore you and want you so
I’m just a no one with nothing to give you but, oh
I love you

He, he buys you diamonds
Bright, sparkling diamonds
But, believe me, dear, when I say
That he can give you the world but he’ll never love the way
I love you

He can take you any place he wants
To fancy clubs and restaurants
But I can only watch you with
My nose pressed up against the window pane

I, I who have nothing
I, I who have no one
Must watch you go dancing by
Wrapped in the arms of somebody else when, darling, it’s I
Who loves you

I love you
I love you
I love you

Publicités

Le bilan complet de l’année 2011

Loser de l’année 2011 : Mouamar, qui devance Dominique d’une courte tête.

Winner de l’année 2011 : la musique. Une moisson assez exceptionnelle, comme je n’en n’avais pas entendu depuis longtemps. Ca va être chaud de faire le tri.

Bear Damen – Failures And Wins

20273

J’ai du mal à être ici et maintenant.
J’aimerai déjà être dans 13 jours et là-bas.

Arnaud Rebotini – Another Time, Another Place

Le programme du vendredi, léger comme une plume

Ce soir j’aimerais être partout, voleter toute la nuit, à tire-d’aile d’un lieu à l’autre. Du point FMR au Nouveau Casino, de Maxim’s au Cirque.

Et aussi au Culture Hall pour retrouver le gang de PopCorn qui m’a fait tant plaisir cet été sur la péniche, et écouter Daso dont je viens de découvrir le son.

Daso – Open Cage (Original Mix)

Samedi je jouerai peut-être ce morceau, dans une cage ouverte, entouré d’oiseaux de nuit, pour l’anniversaire de Khady.

tout, neuf

a little dirge for you.

Death in Vegas – Dirge

Calvi, avec toi à mon âge.

L’hiver c’est bien

Parce que les nuits sont beaucoup plus longues.

Darskide (feat. Nicolas Jaar) – A3

(il est bien ce petit Jaar; après avoir tourné tout l’été, il a repris le chemin de l’école, mais continue de trouver le temps de penser à nous)

©ZEVS, fin des années 90

des nouvelles de mon cerveau

Don’t you know I’m loco ?

Cypress Hill – Insane in the Brain