Kamarad

Parfois mon pote Marco Troisbandes quitte son Allemagne de l’Est et vient faire un tour à Paris.
Parfois, on se fait ensemble des soirées au point FMR, pour écouter Discodéine, Tristesse Contemporaine, Marco Dos et Superpitcher (entre autres).
Parfois, on ricane comme des crétins jusque tard dans la nuit.
Parfois, il abandonne son portefeuille au hasard d’une rencontre nocturne, et il dort sur mon paillasson en oubliant qu’il a ma clef dans la poche.
Parfois, je vais le voir quelques jours, et on fait n’importe quoi de nos doigts (peinture, sculpture, gâteaux, playlists, pillage de cave).
Et parfois, on décide de se retrouver à Paris pour passer des disques ensemble.
Ce soir, nous explorerons des typologies sonores aussi curieuses que jubilatoires, et nous tenterons de savoir qui de nos potes est le plus débile.
Ce soir, nous boirons des shots de vodka servis dans des verres sans pied sur un carrousel.
Ce soir, on vous attend au Molotov, et entre deux gorgées de vodka on vous passera évidemment ce morceau de Tristesse Contemporaine. En vous susurrant à l’oreille « I’ve got everything you need… »

MP3 : Tristesse Contemporaine – 51 Ways To Leave Your Lover
(Danton Eeprom’s 52nd Way feat. Emma Darling Mix)

« Disobey & Take action », ça se passe , 4 rue de Port Mahon à Opéra, de 22h à 2h « ou plus si ça se passe bien ».

Viens faire des bisous. Ou la Révolution. Ou les deux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s