et même parfois, des chansons

Adrien Dépret, je suis fan de toi.

Parce que tu es créatif.

Parce que tu es obstiné, et que tu es capable de passer 13 longues années à peaufiner ta technique de prouts-de-mains-musicaux.

Parce que tu es modeste, évoquant à peine cet organe unique que tu as su façonner, qui pourtant s’étend sur quatre octaves.

Parce que tu as une élocution irréprochable, pas comme tous ces jeunes qui ne savant plus parler. Toi tu détaches encore parfaitement chaque syllabe quand tu te présentes. Comme si tu parlais à des abrutis finis.

Parce que tu es subversif, comme Serge Gainsbourg. Mais repoussant les limites de l’audace, la Marseillaise, toi, tu la pètes.

Merci à Jon Choquel pour cette sublime découverte.

Publicités

Une réponse à “et même parfois, des chansons

  1. C’est énorme!
    Manque plus qu’il soit ventriloque et FESTIVAL!!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s