le Blockbuster de l’été

De l’aventure, du frisson, des zombies, de l’amitié virile, un requin, un yéti, des cascades ébouriffantes et du bon son : c’est le programme du nouveau film de Spike Jonze, avec plein de Beastie Boys en plastoc dedans.

Don’t Play No Game That I Can’t Win, 11 minutes de grand n’importe quoi jubilatoire. Et de tube de l’été avec Santigold en featuring, et Sebastian aux manette du remix (à 2’15 »). Enjoy.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s