Le jour où je vous pose un lapin

Dans un souci d’expansion constante, je décide de m’attaquer au marché chinois. Il parait que c’est l’avenir.

Quoi de mieux pour se mettre dans la poche les futurs maîtres du monde que de leur fêter aujourd’hui une BONNE ANNÉE DU LAPIN (« de métal blanc », il parait).

Et puis ça permet de prolonger un peu les voeux, alors que chez nous on n’a plus le droit de se souhaiter quoique ce soit depuis deux jours. Bonne année à tous ceux qui ont de belles oreilles et qui s’en servent.

Magnetic Fields – Let’s Pretend We’re Bunny Rabbits

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s