Archives mensuelles : février 2011

Vie Saine

Je poursuis cette semaine ma reconquête d’une vie hygiène de vie totale. Après le sport intensif, je surveille mon alimentation.
Le régime Dukan, c’est sympa, parce que c’est que de la viande. Et moi je suis un énorme carnivore.
Donc je m’enfile des tonnes de barbaque. Je suis midi et soir dans les meilleurs restos brésiliens de la capitale, à me goinfrer de boeuf à la broche.
Frénésie de Picanha.

Michael Mayer – Picanha Frenesi

Pleased to Meat you

Publicités

One is Good

La soirée d’hier a très mal commencé. D’abord, cette conne de PJ à qui j’avais pourtant bien expliqué qu’on avait soirée fourrure au Napo se pointe sur scène toute de plumes vêtue. Rien compris. Ensuite, elle s’est évertuée à chantonner ce qu’elle exhalait du fond de ses tripes par le passé. Hors sujet.

Heureusement j’ai trouvé refuge au Napo. À poils. Un Long Island, un peu de son, une conversation. Un long Island, un ping-pong musical, un malibu-ananas. Un Long Island, une blague à base de pistache, des rêves de ski.
Le Long Island,
one is good
two is too many
(three is crazy)

Patsy Cline – Crazy

Ah oui, je tiens aussi à dire que la nouvelle pissotière du Napo est totalement folle, elle aussi.
Merci à tous. Fin de la saison de fourrure, bisous et rendez-vous au Printemps.

(et maintenant, champagne !)

Satan l’habite

Aujourd’hui, c’est la journée de la Femme. des femmes.
Peut-être pas officiellement, mais ce sera le cas pour moi.

Je revois mon amour d’adolescence, la femme qui a sèchement dépucelé mes oreilles encore innocentes il y a tout juste 20 ans de sa voix tranchante.
Je retrouve Polly Jean ce soir à l’Olympia, et mon petit coeur se serre d’avance, genre comme une piqûre d’adrénaline mais en beaucoup plus agréable.

Et puisque la belle PJ aura certainement la grâce et l’intelligence de se parer de fourrure, je l’emmène ensuite directement au Napoléon pour retrouver le Clichey Crew qui sera occupé à faire danser les filles à poils, à assécher les stocks de Long Island, et à fêter l’anniversaire de Morguiche.

Ensuite, on finit chez Moune, parce que Roussia et Mademoiselle Stéphanie vont envoyer toute la nuit du son plus sexy qu’elles.

Ca va être une soirée d’enfer. Mais si le diable est une femme, le feu éternel ferait plutôt envie…

PJ Harvey – The Devil

erratum : on me dit que ces diablesses de Roussia et Mademoiselle Stéphanie on décalé leur passage chez Moune au 22 avril. Donc on va trouver autre chose pour la troisième partie de soirée… (bowling, Culture Hall ou Seth Troxler ?)

 

Pool (mouillé)

Il parait que certains festivaliers se sont plaints l’année dernière auprès de l’organisation de Calvi On the Rocks. Comme quoi y’aurait un peu de publicité mensongère, rapport à la mascotte du festival qui ne ressemble plus tout à fait à la photo officielle.

Franchement, vous croyez que j’en ai quelque chose à foutre de votre avis sur mes poignées d’amour ? Vous croyez que je veux être aimé pour mon physique de rêve ? En plus ce boulot de mascotte, c’est même pas rémunéré, alors hein…

Mais bon, pour faire plaisir aux organisateurs, et pour mon bien aussi (parce qu’il faut bien avouer que mon régime à base de Marlboros et de pistaches a ses limites), j’ai décidé de me reprendre en main.

Allez hop, piscine. Je me nettoie la tête à grands coups de flotte. Je m’étire en enchainant les longueurs. Je retrouve, étonné, mes épaules et mes abdos, et je respire à m’en brûler les poumons.

Je flotte, et je kiffe.

Jape – Floating (Prins Thomas Diskomiks)

A bullet in your head

J’ai très envie de vous coller deux balles dans la tête.

Alors je vous offre ce casque.

de la balle !

comme un vendredi, en pire

Sale journée. Un vendredi qui conclut une semaine plus chargée qu’un Long Island Ice Tea.
Je fuis le boulot à peine habillée. J’aime travailler léger, et j’ai juste attrapé au vol quelques poils avant de sortir. Ca tombe bien, c’est encore le thème de la soirée, certainement la dernière de l’hiver avant l’arrivée des beaux jours.
Je me réfugie sur la banquette arrière du taxi, et je m’y love, dans le silence. Petit instant de recueillement dans Paris en mouvement. Petit souffle avant de respirer enfin, de sourire, de raconter des conneries, d’engloutir des Long Island pour de vrai, d’écouter le son du Clichey Crew, d’esquisser quelques pas de danse en terrasse et de chercher la licorne pop.
Ce soir c’est Napoléon, enfin. Empire Weekend comme un vendredi par mois.

And I wanna party like Bonaparte.

Bonaparte – Do You Want To Party (Siriusmo Rx)

"73 rue du Faubourg Saint Denis s'il vous plait"

De 19h à 2h. Et après la fermeture, on ira définitivement fermer la semaine de travail avec les Professionnelles. Tous chez Moune à genoux devant Tnoo et Roussia.

Jusqu’à ce que l’aube et le week-end se lèvent.

au boulot !

Après un week-end de rêve à faire l’amour à un labrador au coin du feu, il est temps de reprendre le chemin du travail.

Mais en musique, s’il vous plait. De l’énergie pour commencer une semaine pleine de promesses.

Rinôçérôse – Cubicle