Se faire Biolay

Salaud de Biolay.
Déjà, il ressemble à rien. Improbable fruit de l’accouplement de Droopy avec un obscur poète maudit ; élevé au rang d’ambassadeur des Bobos de la Butte (dont il ne descend que pour honorer la femme de notre bien-aimé Président) ; hérault de cette nouvelle chanson française dont le seul nom me donne la nausée.
En plus, la voix trainante et le cheveux gras devant les yeux, je trouve déjà ça pathétique chez une fille, mais chez un garçon au atteint l’Everest du ridicule.

C’était mon Johnny à moi, quoi.
Le mec que je me complaisais à détester,
Le mec que même pas je t’embrasse si t’es fan.

Et l’autre, il nous sort ça.

Benjamin Biolay – Brandt Rhapsody

Je kiffe TOUT dans ce morceau. Chaque son, sa voix et celle de Jeanne Cherhal qui se répondent, chaque mot, l’idée de ce duo résumé en collages sur un frigo.

Et j’ai l’air con. Mais j’assume.

Publicités

3 réponses à “Se faire Biolay

  1. Nico me l’a faite découvrir il y a pas longtemps. Elle est belle mais elle me file le bourdon. Je la zappe désormais.

  2. pareil
    je vomi Biolay et j’aime beaucoup ce morceau découvert au mahomet.

    l’homme est … contradiction… mec 😉

  3. Eusebio Cafarelli

    Juste terrifiant de justesse, ce morceau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s