La réponse du berger

Beaucoup de courrier et d’appels pour se plaindre de mon silence total pendant les fêtes. Bande d’ingrats insatisfaits mal baisés. Alors d’une, j’ai pas à me justifier. De deux, je l’avais bien mérité ce petit break. Tertio la trève des confiseurs, vous avez jamais entendu parler ? Quatrièmement, j’avais pas que ça à foutre, entre les sangliers à tuer avec les dents, les chèvres à rentrer et à traire, le figatellu à fabriquer, les olives, tout ça.
Et ouais, je suis un vrai berger perdu au fond du maquis, sans uifu (le singulier de uifi, en corse) ni réseau pour mon téléphone.

Pour faire taire tous ceux qui vont dire que je bluffe (et avant même qu’ils ne s’en donnent la peine), ben je vous mets quelques photos de chez moi, pour une visite guidée en musique.

Tiefschwarz – Home (feat. Daniel Wilde)

Publicités

Une réponse à “La réponse du berger

  1. Une fois n’est pas coutume…
    Happy new Year, et merci pour ces magnifiques photos…
    c’est juste… parfait.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s