NINJA XX

J’ai réalisé récemment avec quelques potes que nous auront bientôt 20 ans d’amitié. Ca nous a fait un choc. 20 ans à se cotoyer, se découvrir, se connaître sur le bout des doigts, partager d’innombrables moments, d’incroyablement diverses émotions. A bâtir une relation de confiance inébranlable.

Bizarrement, notre amitié a presque le même âge qu’un de mes labels de musique préférés. Bizarrement, ou pas. Parce que c’est toujours la même histoire. Une découverte, un coup de coeur, un approfondissement de la relation, et une confiance aveugle.
Voilà tout simplement mon histoire avec Ninja Tune. Je ne sais même plus par quel morceau ça a commencé, mais très vite j’ai eu envie de découvrir toutes les productions du label, et forcément, de pépite en pépite, de compil en achat à la pochette, jamais déçu, on bâtit une relation de confiance, on le suit les yeux fermés et on se laisse former les oreilles, en découvrant un hip-hop avec une dimension nouvelle, des dimensions plurielles, infinies.

Je me souviens des 10 ans. Une exposition du travail graphique du label, déjà (j’aurais bien volé les tours de vinyls emboités qui trônaient chez Fred Sanchez, et j’ai toujours les feuilles à rouler qui racontaient l’histoire du label). Des soirées dans des bars et des clubs partout dans Paris. Des concerts incroyables.

Dix ans après, déjà, ça recommence. Avec le plaisir de retrouver presque tous les piliers du label, ainsi que les nouveaux poulains. Trois soirée inratables, en plus de deux concerts à Beaubourg : vendredi 10  et 17 septembre à l’Elysée Montmartre, et le 1er Octobre à la machine du Moulin Rouge pour un final flamboyant, et l’occasion de revoir enfin sur Paris le DJ le plus talentueux et le plus souriant du monde, Monsieur Kid Koala (après la frustration du concert annulé qu’il devait faire avec DJ Shadow et Cut Chemist en 2008).

Ca commence dès aujourd’hui par une expo de l’univers visuel du label à la Galerie Chappe. Et c’est suivi d’une soirée gratos à la Machine du Moulin Rouge, l’occasion en particulier de voir officier DJ Oof, qui en plus d’être un DJ de grande qualité (en cinémix ou pas) doit être remercié à genoux pour le travail de promotion qu’il a fait pour Ninja Tune en France au travers de Ping Pong.

Hip-Hop will rock and shock the Nation !

Luke Vibert – Get your head down

Ninjas, party ! Show no Mercy !

Et de l'argent pour le coffret anniversaire qui tue, aussi...

Publicités

Une réponse à “NINJA XX

  1. Pingback: Ninja Warriors XX |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s