Le top 3 des Stars de la World Cup

Si on fait exception de rares surprises, blagues, déculottées ou matches haletants (il y en a eu, mais bien peu), on s’est quand même bien fait chier sur les poules, faut admettre.

Voici donc le top trois des trucs qui ont réussi à nous réveiller en coupe du Monde.

Prix spécial du jury, numéro 4 mais pas loin du podium : Diego el Dies. Empereur des interviews, dézingueur d’icônes. Lui, il a le droit d’être un ancien cocaïnomane, d’être le champion toutes catégories du but de la main, et surtout de dire « sucez-moi tous la bite » après la qualification de son équipe, il ne risque pas de se faire convoquer par son président.

Number Three :

Le ballon. Celui avec lequel on marque, en tous cas celui avec lequel on devrait. Presque !!!! La faute a ces foutues trajectoires flottantes, improbables, imprévisibles. Pourtant, il n’a jamais été aussi rond, ce ballon. D’ailleurs c’est des machines qui le fabriquent, les p’tits pakis ils ne savent pas faire des ballons vraiment ronds à croire qu’ils n’ont jamais fait d’études.

Numéro Dos

Le Vuvuzela. Je ne vais pas me répéter sur le sujet, ce serait déjà le début d’une cacophonie.

And the Winner is :

L’Equipe de France, et sa palette d’émotions. Du rire, des tensions, des larmes, de la haine. On remerciera bien evidemment les autres de n’avoir pas été brillants sur le terrain et de nous permettre d’exister juste en gesticulant. On se complaira de la qualité du scénario de l’échec total, achevé, attendu. On soupirera d’avoir réussi à finaliser le spectacle avant que l’Italie, Championne du Monde en titre, ne nous vole la vedette en se faisant sortir comme à nos plus belles heures coréennes.

Vous je ne sais pas, mais moi j’attends simplement le début des 1/8e et des matches à élimination directe. On se délectera d’un spectacle sans calcul. On espèrera un vainqueur flamboyant.

Du plaisir pur, du football tout simple. Sans attente, sans honneur, sans aigreur, sans haine. Et surtout sans jugement.

Mais je vous rassure, je garde un goût amer dans la bouche. Encore plus quand je caresse le ballon qu’on m’a offert : un de ceux qui ont servi au match France-Afsud, un de ceux qui aurait dû servir à nous qualifier.

Fail, Fight, Strike : nothing is impossible

Jabulani, sur le podium

Match 34

Publicités

4 réponses à “Le top 3 des Stars de la World Cup

  1. beau cadeau! g une vague idee de la source – un mec a multiple personnalites qui tien un blog passionnant aussi (bien qu’un peu en dilettante dernierement)

  2. Nice one, brotha !

  3. flic t’es un grand malade, ketch t’as pas tort pour une fois, et mario embrasse ton triangle des bermudes à poil pour moi stp

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s