Le football expliqué aux filles

Trop compliqué, je déclare forfait…

A la place, je vais plutôt faire mon Selecta, Ray Do Style, et vous composer mon équipe de rêve. Que du beau jeu, que du beau sexe.

Gardien

Princesse Nanou. Le seul joueur autorisé à se servir de ses mains (avec Thierry Henry) se doit d’avoir des ongles impeccables.

Défense centrale

Je fais le choix de l’expérience, de l’impact et de la complémentarité pour verrouiller un résultat ou tenir un match, c’est essentiel sur la durée du tournoi.
La paire Elisa / Danielle s’impose. Pour la capacité de défonce verbale (qui peut mener l’adversaire à péter les plombs et à se prendre un rouge en finale sur coup de boule), et pour imposer d’emblée le défi physique. Faut-il que je m’attarde sur la complémentarité ?

Ou alors je prends Anja et Kthy. Chacune 12 cm de crampons Louboutins, la semelle rouge c’est pour ne pas dénoter pendant le tacle à la carotide sur un attaquant adverse qui oserait s’aventurer près de la surface. Ceux qui auraient par miracle échappé à une « francis Llacer » avec rupture des croisés, je veux dire.

Arrières-Latéraux

Un brésilien cinq étoiles à gauche à la Roberto Carlos, c’est Rosanne. Et à droite un teuton, parce que c’est toujours eux qui gagnent à la fin et que j’aime bien le Bayern version Sagnol. On invalide donc le passeport berlinois de Rachel, et on lui colle un maillot bleu.

Centraux

Milieu de terrain guerrier, je poste deux pitbulls dans la zone de vérité pour harceler et ratisser du ballon. Nel et Chacha. visiblement George et Yo ne les ont en rien calmées, donc on a une certaine garantie d’agressivité. Et niveau complémentarité, on a quelques années de forum.

Jusque là vous suivez ? Vous avez remarqué le choix du 4-2-3-1 ? ok, on continue

Numéro 9

Meneur de Jeu : Mademoiselle Stephanie. Tout simplement la meilleure du Monde à son Poste. Capable de distiller perles et caviars, de prendre les espaces, de décaler. Le geste juste ou le geste improbable qui déstabilise toute une défense. Une artiste à la baguette, j’appelle la Zimdimzizou de la citadelle.

Latéraux

J’veux de la percussion, de la vivacité et du centre en bout de course. On part sur deux petits gabarits bourrés d’énergie à la Valbuena. Héloise et Izia pour harceler sur les ailes. Avec remplacement à 25 minutes de la fin par Alice, qui n’est pas commode, et Anne-So, élevée à l’école milanaise.

Attaquant de Pointe

À la finition, on mettra forcément une touche portugaise en l’honneur du joueur le plus cher du monde. Moro da Ascençao, des appuis magiques sur 12 cm de crampons et un sens du but égalé seulement par Papin.  Remplacée en fin de match par Laura si la taille peut faire la différence sur coup de pied arrêté, on connais la qualité de son jeu de tête. J’ai droit à un joker de luxe ? En impact player, je prends Manon parce qu’elle a la même coupe que Carlos Valderrama.

On enfile les protège-tibias et on chausse les crampons, allez les bleues, en piste.

Para One – Piste bleue

girls love football

Publicités

5 réponses à “Le football expliqué aux filles

  1. ça y est on t’a perdu… 🙂
    Mais merci pour cette vision d’honneur!

    Des baisers père Mario.
    Et pas de ballon sur la plage hein…

  2. A mon avis, au centre on assimilera très facilement la notion du carton rouge.
    (voire du coup de tête à l’arbitre)

  3. Je crois en cette équipe, y a un poste de libre dans le staff ??

  4. Désolé Monsieur, quand on s’appelle Diego on est obligé de s’occuper de la Sélection d’argentines, et y’en a pas dans mon équipe à moi.

  5. Pingback: Erratum «

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s