End of the Game

Dernier match de la saison en tribune.
Peut-être le dernier tout court.
Je ne suis pas sûr d’avoir envie de revenir dans un Parc vide de chants pour supporter une équipe sans âme.
Le Club menace de vider les deux tribunes populaires, celles qui chantent, celles qui se répondent et rendent Paris magique, celles qui, aux dires de Léonardo, « font respirer le stade ». Deux tribunes entières, karchérisées plutôt que de  vouloir gérer quelques poignées d’agités bien connus de tous.
C’est la fin de 25 années de souvenir, dont 12 fidèlement rivé à Auteuil.

Le PSG se suicide, s’autodétruit ou se mutile, victime de sa mauvaise réputation.
On ne faisait pourtant de tord à personne.
On était juste les ultras de la Capitale,
Et notre ferveur était inébranlable.

Georges Brassens – La mauvaise réputation

En guise d’adieu à ces 12 ans de ferveur et de chants à s’époumoner jusqu’à en tomber d’hyperventilation, un petit best of de mes plus grands tubes de tribune. et les dernières images d’Auteuil.

Sunset Parc ©DVLS10

On Stage with Auteuil ©DVLS10

En-chanter le Parc ©DVLS10

c'est con j'aimais bien la vue ©DVLS10

et maintenant une petite dédicace personnelle

oui c'est à toi que je parle ©DVLS08

Publicités

6 réponses à “End of the Game

  1. En fait je pense qu’ils devraient carrément démolir le parc des Princes en même temps que Jean Bouin c’est la seule solution pour être sûr de ne plus avoir de supporters …

  2. sorry dude
    je compatis
    (CHAMPIOOOOOOOOOOOOOOOOONS)

  3. DAUPHIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIINS

  4. Et je fait quoi avec mon « Kekette » moi alors ?
    Plus de 10 d’entrainement à travailler mon timing et mon intonation pour rien ?

    RIP l’appel du but, le passage de bouchon de bouteille de coca, le tifo Lambretta, la bière amère, le trafic de cartes, le challenge wanawanawanadoo, et surtout ces éclats de joie en se jetant sur ses voisins !

  5. attends petit, tu vas y retourner au Parc.
    Sidney Govou va bien finir par signer à Paris et hop tu retourneras là bas chanter avec ton amour du numéro 14 et célébrer vos victoires avec lui autour d’un bon whisky coca au Scopitone.
    Mes amitiés à Perpère, Leproux et autres bandits incompétents qui gèrent ce club depuis trop longtemps.
    Peut-êre bien que JMA rachetera le club… ?

  6. Pingback: Lettre d’Amour aux joueurs de Vuvuzelas «

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s