Archives mensuelles : mars 2010

Dépaysement express

Merci Mélie, Merci Ro .

Jamie Lidell – Little Bit Of Feeling Good

Cruising

under the rain

Daunat & Cigarette

Raw's House

06.00

11.00

Fridge, check

Epicea, check

Slopes, check

Snickers Break

Kiff

Pick a number

by Yann, thanks

High Light

Give me Mo'

More softness

Chaleur

Lift me up

Cool Cool

le lundi au soleil

Way up high

On y retourne ?

Carnet de Bal

Sablier de Time's Up géant

Blanc rayé

Geooooooooooooooooorge !

Special K

Haut mais Chaud

et Gloo

coup de bâton

Attaque de rouquin-skwal !

Cham Girl

Chez Juliette et Léon

décapotable

Reine de la montagne.

Grovesnor – Drive Your Car (Hot Chip Remix)

SCOPITONE

L’équipe du Scopitone nous fait l’honneur de nous confier les rênes du Club samedi prochain.

On est tous excités comme des pucelles, et on a choisi d’inviter Kantes, parce que le monsieur est aussi sympa que talentueux.

Si vous n’êtes pas en week-end chez Pascal à chercher des oeufs au fond du jardin, venez danser !

On démarre la semaine avec un de mes morceaux préférés de Sporto Kantes bien sûr :

Sporto Kantes – Lee

Toutes les infos sur le site du Scopitone ou sur la page FB.

A samedi !

tour de magie

Faze Action – In the trees

Addictions, part. 5 : Pavot, pas pris

Hier, j’ai profité du beau temps pour me balader un peu dans la campagne. Rien de tel que l’odeur de la terre pour nettoyer mon nez pollué ; le contact de l’herbe sur mes pieds nus pour les délasser ; la vue d’un champs de coquelicots pour me laver les yeux.

Après un petit sieste au soleil, j’ai décidé de faire quelque chose de constructif, donc j’ai ramassé tous les coquelicots que j’ai pu, et je les ai mangé, pour voir si le pavot local vaut le poppy du triangle d’or.

Papaver rhoeas

Je vous offre ma récolte : une overdose d’hymnes à la gloire du pavot et ses formes les plus raffinées. On garde l’héro pour la prochaine fois, quand vous serez bien addicts.

Birdy Nam Nam – Poppy (Live in Paris)

Speedy J & µ-Ziq – Poppy Seed (Boards of Canada remix)

Danton Eeprom – Confessions Of An English Opium Eater

Jolie Holland – Old Fashioned Morphine

Afghan Raiders – Morphine Dream

Mickael Jackson – Morphine

et en bonus, une vieillerie (reprise par Dutronc et Taoby, pour les gens de bon goût)

CALVI 2010

J-100, it’s the final countdown !

Sans vouloir mettre la pression à qui que ce soit…

Je vous abandonne, je vais cuisiner les organisateurs pour essayer d’avoir quelques indiscretions sur le line-up, en esperant qu’ils auront suivi ma wishlist

Le cours de Yoga et Landry est plannifié à 19h ©DVLS07

Respirez

inspiration, expiration.

un peu comme ce morceau tout en haletement, qui me donne envie de m’époumoner.

Nneka – Heartbeat

Fuck MP3

Je suis un vieux con. Un vieux con qui passe son temps à chercher du son sur le net et à gaver son ipod de nouveaux morceaux, certes. Mais un vieux con quand même, parce que c’était mieux avant.

Internet est une révolution merveilleuse, qui permet à n’importe quel jeune motivé et curieux de se construire aisément une culture musicale. Même s’il habite au fin fond de la Creuse et n’a pas un sou, il peut en un rien de temps découvrir ce qui m’a couté une fortune et un temps fou, grâce aux passionnés qui mettent en ligne les morceaux, les visuels et toutes les informations sur les artistes, les labels… (et malgré la mauvaise volonté de l’industrie musicale, plus occupée à vendre de la soupe ou de la sonnerie de portable et à interdire la mise en ligne des paroles ou les clips sur youtube qu’à bâtir une encyclopédie de la musique en ligne pour éduquer et intéresser ses clients).

Mais j’ai réalisé récemment que certains jeunes n’ont certainement jamais acheté un CD de leur vie, et encore moins un vinyle. Ce qui me fait regretter deux choses : ils n’auront tout d’abord jamais la perception de la musique autrement que comme une accumulation de morceaux uniques (des compils, quoi), alors qu’un album, tel qu’il est voulu par ses créateurs, est un ensemble complet dont les éléments sont indissociables, enchaînés dans un ordre réfléchi. Ils n’auront jamais la chance de se faire entraîner corps et âme dans un univers pendant plus d’une heure.

Et ils n’auront pas non plus le plaisir de l’objet. Je me souviens d’avoir souvent ausculté mes pochettes de disques, en suivant les paroles des chansons ou en lisant jusqu’au dernier des remerciements ou à la plus anodine information de production pendant l’écoute du disque.
Beaucoup de pochettes de disques sont surtout de magistrales oeuvres d’art, et ont fait énormément  pour mon éducation graphique.

On prédisait la mort du CD, c’est le cas, mais bizarrement le vinyle résiste. Je ne dois pas être le seul à être attaché à cet objet. Même si bien peu d’éditeurs ont compris comment fidéliser cette clientèle de passionnés (il est pourtant tellement simple de livrer un code avec le vinyle permettant à son acheteur de downloader en MP3 les morceaux qu’il vient d’acheter).

Si vous ne savez pas quoi faire de votre dimanche (ou de vos journées d’ici au 16 mai), je vous recommande un petit tour par la Maison Rouge pour l’exposition « vinyl, disques et pochettes d’artistes, collection Guy Schraenen ».

Même si j’ai été déçu de ne pas y trouver grand chose de récent, et que je regrette une grosse focalisation sur la musique expérimentale allemande, il y a quand même largement de qui vous faire tourner la tête.

Dead or Alive – You Spin me round (like a record)

FUCK WINTER

Ce soir, nouvel épisode des aventures du Clichey Crew au Napoléon.
On oublie les fourrures, et on célèbre le printemps couverts de fleurs, en dansant sur du bon son bien groovy.

The Pharcyde – Soul Flower (Tatelarock RMX)

N’hésitez pas à venir tôt pour profiter de la chaleur et du beau temps (garanti jusqu’à 22h, un peu plus incertain ensuite).
Soyez beaux parce que j’aime ça, et parce qu’on ira ensuite rendre visite à Miss Kittin chez Regine.
Si vous avez hiberné tout l’hiver et que votre corps est rouillé, n’hésitez pas à réviser les bases de la technique de danse ici (merci Fil)

Addictions, part 4 : au goulot

Jeudi, c’est le jour de retrouver notre petite addiction hebdomadaire. Et vu qu’on avait pas tout à fait fini de picoler avant que je ne vous abandonne quelques jours, je vous attend au bar pour vider les fonds de verres.

Kid Koala (Live @ the Metro) – Drunk Trumpet
Sonic Youth – Drunken Butterfly
Poni Hoax – Drunks and Painters on Parade
Gil Scott-Heron – The Bottle
Brel – A jeûn (MMM mix)

un dernier verre au bar

à demain au Napo, je vous offre un verre.