Le meilleur de moi-même, à l’oeil

Mon rêve de photographe, c’est d’avoir un boitier dans la tête. De pouvoir, sur un simple clignement de paupière, fixer la scène que je regarde, et qui n’existera plus dans la seconde qui suit. Dans la réalité, ça oblige à avoir perpétuellement un appareil à portée de main, beaucoup de talent, et parfois savoir user de subterfuges pour, à l’insu du sujet, capter l’instant décisif cher à HCB.

Elliott Erwitt fait ça magnifiquement, avec un sens de l’humour ou du récit aussi aigu que celui du cadrage.

Je vous ordonne d’aller voir son exposition à la Maison Européenne de la Photographie. Ca s’appelle Personnal Best, une sélection de ses meilleures photos personnelles, généralement réalisées en dehors de son travail pour Magnum.

Ruede Hagelstein – eclectic people

The Peddlers – I have seen

Profitez-en pour voir aussi l’Afrique magnifique de Philippe Bordas (les chasseurs maliens, les lutteurs sénégalais et l’écriture). Jusqu’au 4 avril.

Publicités

Une réponse à “Le meilleur de moi-même, à l’oeil

  1. Sublime tout ça, je passerai jeter une tête quand je remonte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s