FIGHT !

J-1 avant le round 2 du Clasico, OM-PSG. On va leur foutre sur la gueule à ces fils de putes ! la Bonne Mère est une salope et ses enfants des petites tafioles !
Je kiffe le foot.

Aller au Parc des Princes tous les 15 jours, retrouver mes potes au coeur de la tribune Auteuil, chanter à s’en arracher les cordes vocales pendant 90 minutes comme si ma vie en dépendait, vibrer d’émotion pendantl’échange entre les deux virages.
Finalement le match, le score, je m’en fous un peu. Pas complètement, hein, parce que la tension est nécessaire pour vibrer encore un peu plus. Mais c’est l’ambiance qui me transcende dans ce stade hyper sonore, exactement comme dans un concert. Un truc que ne connaitront jamais les footix qui vont au Stade (sic) de France en tenue de carnaval pour siffler « leur » équipe et beugler « et un et deux et trois zéro » quand ils ne karaokent pas la pauvre Gloria Gaynor (ce qu’heureusement -?- les bleus ne leurs ont pas donné l’occasion de faire depuis longtemps).

Je kiffe le foot parce que ça m’offre un sujet de vannes inépuisable avec mes potes, en particulier les marseillais (sauf en novembre pendant la traditionnelle crise du PSG, là faut pas trop me chercher) ; parce que sans ce sentiment d’appartenance, pas d’envie de défendre mon Club avec la pire mauvaise foi (la meilleure), et donc les vannes les plus affutées.

Mais quand le foot devient prétexte à une bataille rangée, ça me dépasse.
Pourquoi en venir aux mains ? (à part pour se qualifier en Coupe du Monde bien sûr, là on a le droit)

Déjà je comprends mal l’idée de coller un bourre-pif à un mec qui partage globalement la même passion que moi (ah non ? toi c’est la baston, pas le foot ? pardon j’ai dû faire erreur), mais quand je vois des mecs se balader avec des couteaux, des barres de fer et des ARBALETES en pleine ville, j’ai légèrement envie de vomir.

Sans décôôôônner (©AFP / PATRICK VALASSERIS)

Donc messieurs les faux-supporters, un conseil : vendredi si vous vous croisez, mettez-vous face à face, et entonnez juste une jolie chanson avec de petites voix de grands enfants que vous êtes restés, plutôt que de passer aux actes.

Burn the street
Burn the cars
pa pa power pa pa power
(Children) Please make me better
Broken glass
Broken hearts
pa pa power pa pa power
(Children) Please make me better
Broken glass
Broken hearts
pa pa power pa pa power
(Children) Please make me better
We won’t destroy you no we will not destroy you

(Dead Man’s Bones – pa pa power)

Allez Paris.

(même un bon hold-up Henriesque de la main par Chantôme à la 92e minute j’accepte, hein)

Publicités

6 réponses à “FIGHT !

  1. Mouais. J’aime beaucoup ton papier sauf le début (on se demande pourquoi). On sent que tu as voulu rendre l’hommage à l’auteur de « Parc » mais sur ton accroche tu manies moins bien le second degré que lui donc le potentiel de vexation chez tes « potes marseillais » s’accroît ostensiblement SI TU VOIS CE QUE JE VEUX DIRE

  2. C’est pas une arbalète mais une ancre.

    http://www.lequipe.fr/Football/breves2009/20091119_125219_le-supporter-a-l-ancre-condamne.html

    Ca n’empêche pas que les marseillais sentent la dorade qui a séché au soleil…

  3. paraitrait que Laurent Robert s’entraine avec la CFA du PSG et qu’il serait pret à jouer gratis avec les pros…

    pour en revenir au sujet principal, le foot, je suis un footeux dans l’ame et je pratique aussi ce sport à hauts-risques. Mais de plus en plus j’ai envie de délaissé ce sport de « pousse-citrouilles » comme on dit ici. C’est vrai qu’à Toulouse, malgré les belles perfs (comme se qualifier en Champion’s League alors que le PSG se bat pour le maintien) des saisons derrnières, le rugby reste prépondérant. Et quand on voit le match de vendredi dernier (France-Afsud à Toulouse) et qu’on enchaine le samedi sur Irlande-France, et bien ya pas photo.
    De plus, au moins au rugby on peut mettre les mains et pas que sur le ballon, les supporters se battent moins que les joueurs, et à la troisième mi-temps tout le monde s’embrasse.
    Puis notre équipe de France elle a de la gueule, les mecs ils en veulent, c’est pas de la star qui plonge au moindre contact…
    Du coup je ne sais pas si mon fils ira faire du foot ou du rugby, ptet bien du judo comme ça ça lui servira si un jour il veut faire l’un ou l’autre 😀

    Biz à vous les nordistes et allez l’OM!

  4. « et à la troisième mi-temps tout le monde s’embrasse. ». Ah ça doit être ça qui explique le cocard de Inglourious Bastareaud alors

  5. Pour Bastareaud ma théorie était plutot :
    tout le monde à ramener de quoi se faire plaisir la nuit sauf lui. Lui il a voulu taper l’inscruste dans la piaule de Fritz en pleine action, et connaissant le père Fritz, il a pas trop apprécié et lui en a collé une belle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s